Le cycle de vie nos oliviers

L’olivier se distingue des autres espèces fruitières par sa très grande longévité pouvant donner des arbres plusieurs fois centenaires. L’olivier est régi par un cycle de développement lié aux saisons de l’année. L’olivier exige un climat méditerranéen, aux étés longs, chauds et secs et aux hivers peu rigoureux. La maturation des fruits demande une grande quantité de soleil. 

En ce moment, les 1400 oliviers biologiques du domaine Beauvence sont en état de sommeil profond jusqu’à la fin du mois de janvier. Ils peuvent résister au froid jusqu’à -8 à -10°C. En février, les fruits commenceront à se développer. C’est à ce moment que se pratique la taille, elle a pour objectifs d’accroître la production, d’éliminer le bois mort et le bois superflu. À partir de mi-mars, les boutons floraux commencent à arriver. Alors que certains des bourgeons qui naissent de l’olivier finiront par se transformer en fleurs qui donneront un fruit, d’autres deviendront d’abord des pousses puis des branches. Ces branches, à leur tour, généreront de nouveaux bourgeons de telle sorte que le cycle soit toujours garanti. Dès la mi-mai et jusque mi juin avec l’arrivée du printemps, les fleurs sont ouvertes et bien apparentes, c’est la période de pleine floraison, et donc de pollinisation et de fécondation pour ensuite commencer à voir apparaître les petits fruits. Les fleurs sont regroupées en petites grappes de 10 à 20. Un mois plus tard, les noyaux durcissent pour donner un fruit bien résistant. Les fruits vont grossir jusqu’au mois d’octobre où la maturation va débuter pour que au moins la moitié de la surface du fruit vire du vert. C’est à ce moment qu’elle s’enrichit en huile. La période la plus intense du cycle annuel se déroule de mars à juin. Au cours de cette phase, les besoins en eau et en nutriments de nos arbres sont les plus intenses. L’olive, verte au début de la fructification, acquiert en mûrissant une couleur violacée puis brunâtre.

La cueillette s’étale de novembre à février selon les endroits.Au domaine nous avons récolté 2.9 tonnes d’olives, en deux fois mi-octobre puis fin octobre. (voir articles en lien)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *