Les labels

 En France, l’appellation « label » fait obligatoirement l’objet d’une reconnaissance officielle publiée au Journal Officiel. Pour le public, ils apportent des garanties en matière de qualité ou de provenance et sont donc un gage de crédibilité et de confiance valorisant les produits, les services mais aussi les entreprises. La loi française exige que le label comporte un cahier des charges, un organisme certificateur accrédité, un certificat de conformité et une homologation. Alors comment être certain de faire le bon choix quand on cherche un vin élaboré dans le respect de l’environnement ? Focus sur les labels les plus importants du secteur viticole :

AB (Agriculture Biologique) 

Remplacé depuis 2012, par le logo européen « Eurofeuille », ce label indique que les raisins sont 100% issus du mode de production biologique, sans OGM ni intrants (pesticides, engrais, désherbants…) défini dans un cahier des charges très strict avec des contrôles systématiques.. Les viticulteurs peuvent maintenant utiliser les termes « vin biologique » sur leurs étiquettes ainsi que le logo européen. Jusqu’ici seule la mention « vin de raisins issus de l’agriculture biologique » était possible. Les huiles d’olive que nous fabriquons au domaine Beauvence sont certifiées en Agriculture Biologique par l’Organisme Certificateur : Qualisud.

SAINS (Sans Aucun Intrant Ni Sulfite)

Ce n’est pas vraiment un label, mais les vignerons qui sont dans la démarche de cette association des vins naturels adhérent à trois principes : le respect des consommateurs, le ramassage à la main des raisins mûrs exempts de tous produits chimiques de synthèses et moléculaires et la transformation de la matière « jus de raisin en vin » s’effectue naturellement et seulement par l’action des levures et des bactéries indigènes.

Demeter et Biodyvin

Le cahier des charges de ces deux labels tourne autour de l’agriculture en biodynamie basée sur l’équilibre entre l’écosystème vivant, la vigne et les hommes. Elle prend également en compte les cycles solaires et lunaires qui rythment la vie de la Terre. Les vignobles doivent être 100% en bio et biodynamiques, respecter le vivant sous toutes ses formes et développer des vignes les plus autonomes favorisant la biodiversité.

HVE pour Haute Valeur environnementale

Le logo met en scène quelques symboles ruraux : un champ creusé de sillons, quelques arbres, un bâtiment, un papillon et un soleil. Il dispose de trois niveaux pour avancer étape par étape. Le premier niveau est atteint si les pratiques essentielles de la réglementation environnementale sont respectées. Le niveau 2 l’est si le respect d’un référentiel comportant 16 exigences pour l’environnement a été adopté. Enfin, au niveau 3 doivent être validées deux étapes de performance environnementale : un haut niveau de biodiversité ainsi qu’une faible dépendance aux intrants (phyto, engrais, énergie, etc.) pour une agriculture en autonomie et peu dégradante pour les sols.

Terra Vitis

Terra Vitis s’appuie de manière égale sur les trois piliers du développement durable : l’environnement, le social et l’économie. C’est une certification de niveau 2 dans le label HVE. Elle s’engage à limiter les produits chimiques.

V-label  

Le V-Label se décline en deux versions : Végétarienne (sans chair animale) et Végane sans produits d’origine animale comme la colle de poisson, la gélatine de porc ou le blanc d’œuf.

 

 

One Reply to “Les labels”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *