Comment servir le vin ?

carafe-vin-rouge

Question sempiternelle que l’on s’est tous un jour posée, lorsqu’on se retrouve avec une bouteille dans les mains devant les convives attablés !

Quel verre choisir?

Il est important de pouvoir jauger de la couleur d’un vin, de sa densité, de l’aspect des larmes qui coulent le long du verre quand on le fait tournoyer, et ce, avant même de le déguster,… Choisissez donc des verres à pied, incolore ou en cristal non taillé. Afin de bien sentir les arômes, utilisez de préférence des verres assez grands, en forme de tulipe, dont la partie supérieure est légèrement resserrée.

verre-vin

A quelle température?

Les températures idéales pour servir le vin sont les suivantes :

  • Champagne et vins effervescents : entre 7 et 9°C
  • Vins blancs secs et aromatiques comme la cuvée La Didascalie du Domaine Beauvence  : entre 9 et 11°C
  • Vins blancs demi-secs, gras et opulents (vins de Loire à base de Chenin, Chardonnays bourguignons, vins du Sud à base de Viognier, de Roussanne): entre 11 et 14°C
  • Vins blancs moelleux, vins blancs liquoreux: 10-13°C
  • Vins rosés comme la cuvée L’Originelle du Domaine Beauvence : entre 11 et 15°C
  • Vins rouges peu tanniques comme la cuvée L’aparté du Domaine Beauvence : entre 15 et 16°C
  • Vins rouges tanniques: 16-18°C

Le vin n’apprécie pas les extrêmes. S’il a trop froid, il ne libérera pas ses arômes, s’il a trop chaud, il risque d’être plat, écœurant, ou agressif.

Dans quel ordre servir le vin ?

Du blanc au rouge.

Du plus jeune au plus vieux.

Du plus léger au plus corsé.

Si ces règles pour servir le vin sont généralement des ordres établis, il faut parfois procéder à des ajustements, que ce soit pour l’accord met-vin (si, si, on peut repasser sur du blanc au fromage !) ou dans le but de ne pas se saturer les papilles. Imaginez passer d’un jeune Jurançon acidulé et gouleyant lors de l’apéritif à un vénérable Bourgogne rouge… la subtilité du Pinot noir sera écrasée par la persistance en bouche du liquoreux ! Il en va de même pour les vins très tanniques qui anesthésient le palais et rendent la dégustation des vins suivants difficile.

On décante?

La décantation consiste à passer le vin en carafe afin de séparer le dépôt du reste du vin. Prudence ! La décantation peut tuer un vin qui vient de passer des décennies enfermé dans son flacon ! Ne décantez que de vieux vins à la structure solide et aux tanins encore fermes.

On passe en carafe?

L’aération permet d’oxygéner le vin ce qui augmente la finesse des arômes et permet d’éviter certaines odeurs désagréables de souffre ou d’acidité volatile.

Pour les vins blancs secs et aromatiques, les rosés et les vins légers, l’aération n’est pas nécessaire. Pour les blancs opulents, les moelleux et les liquoreux, débouchez et attendez une petite heure. Ces vins expansifs ont besoin d’un peu de temps pour respirer.

Le fait de passer carafe, calmera également les ardeurs des vins rouges jeunes à la structure riche et tannique.

Ne reste plus qu’à savourer …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *